Stylos

Neufs

Montblanc

La Simplo Filler Pen Co. compagnie fondée en 1908 à Hambourg, se lance dans la production de stylos plume. Le premier stylo s'appelle le "Rouge et Noir" en référence à l'oeuvre de Stendhal ; l'extrémité du capuchon est rouge. En 1910, la firme allemande dépose la marque Montblanc, le haut du capuchon devient blanc. L'étoile blanche à 6 branches évoquant les 6 vallées du Montblanc devient une marque déposée en 1913.

A la fin des années 20, Montblanc est exporté dans plus de 60 pays. 1924, année emblématique, voit naître le "Meisterstuck", chef d'oeuvre en allemand, dans le sens artisanal du terme, produit haut de gamme, garanti à vie. Collection proposée en ébonite noire et en 3 tailles de plumes, puis en celluloïd introduisant la couleur, ce n'est qu'en 1930 qu'apparaît le fameux numéro 4810 gravé sur toutes les plumes en or : l'altitude du Montblanc. 

En 1934, le design du Meisterstuck est modifié. Cette nouvelle ligne inspirée de la vague Art Déco est celle que nous connaissons aujourd'hui. Pendant la guerre, un bombardement endommage les usines et les archives. En 1946, l'immeuble de la société est reconstruit grâce aux dommage de guerre obtenus par la direction. En 1948, apparaît une nouvelle gamme de Meisterstuck au design fuselé, le "140". Les stylos plume portent les numéros 142, 144 et 146.                                                                    

Mais c'est avec le grand Meisterstuck 149 que la société renoue avec la gloire. C'est en 1952 que Montblanc commercialise ce majestueux objet qui deviendra un véritable mythe, exposé au Musée d'Art Moderne de New York (MOMA).

Aujourd'hui, la société Montblanc fait partie du groupe Richemont, deuxième groupement mondial du luxe.