Archives

Mon panier

Varius Ivanhoé

Disponibilité: En rupture de stock
450,00 €

Details

Variation de l'habillage de la collection Varius, le corps du rollerball est recouvert de côtes de mailles* façon chevaliers, capuchon en métal plaqué platine miroir.
Contrairement aux autres versions facettées, l'Ivanhoé a un corps rond et conserve son diamètre modéré.

Très agréable glisse de la recharge roller, peut être également équipé de recharges feutres, pointe fine ou large. Capuchon vissant, clip flexible.

Gamme de stylos élégante et fine, racée.


* Une cotte de mailles est un vêtement (cotte = chemise longue) constitué de mailles (maille ou macle : pièce rigide généralement métallique) reliées entre elles afin de former une protection individuelle corporelle. Sa particularité vient du fait que les mailles sont reliées entre elles et non pas fixées à un vêtement servant de support (broigne), et qu’elle conserve un minimum de souplesse.

Déjà en usage chez les romains, il semble que la cotte de maille ait été peu à peu abandonnée, pour refaire son apparition vers le X° siècle. Au XI° siècle, la cotte de maille se porte à même la peau, et sa forme standard descendrait jusqu’au genou, avec des manches ¾. Une capuche de maille est solidaire. Peu à peu, elle évolue pour avoir la forme du grand haubert ; certaines n’ont pas de capuche, et s’arrêtent au cou. Le camail (cagoule en cotte de maille) apparaît alors.
Vers 1275, la cotte de maille se raccourcit de nouveau, pour s’arrêter au dessus du genou, mais des chausses de maille (souvent ouvertes derrière et lacées sur le mollet) assurent la protection des jambes.

A partir du XIII°, de nombreuses plaques de métal viennent renforcer la protection de la maille sur les parties sensibles du corps (grèves de métal sur les tibias, ailettes sur les espalles), jusqu'à aboutir à l’armure de plate, plus efficace contre les haquebutes et autres armes à poudre, qui font leur apparition sur le champ de bataille.


Plus d’information

Longueur (en mm)
136
Diamètre (en mm)
10