Archives

Mon panier

Makie Phoenix

Disponibilité: En rupture de stock
8 500,00 €

* Champs requis

Details

LE CONVERTOR, L'ADAPTATEUR AINSI QUE LES CARTOUCHES NAKAYA SONT OFFERTS - FRAIS D'ENVOI OFFERTS. Délai de livraison : 6 mois minimum.

Une légende qui prendrait ses origines en Egypte, un thème que l'on retrouve dans de nombreuses contrées, le Phoenix est souvent l'objet de maintes représentations artistiques. Dans tous les cas, cette créature mythique est symbole de résurrection et d''immortalité. Au Japon, appelé "Hou-oh", il règne sur tous les autres oiseaux, est l'emblème personnel de l'impératrice et annonce la naissance d'un grand philosophe. Il est également l'esprit élémentaire du feu.

Un phoenix déployant ses ailes est représenté sur un stylo plume en ébonite de la collection "Long", sans agrafe. Un travail considérable dans le relief, quasiment entièrement recouvert de poudre d'or.

Diverses techniques de maki-e ont été utilisées sur ce modèle :

- Le fond est recouvert de poudres d'or utilisant la technique du Togi-dashi et celle du Nashiji (flocons d'or semés sur une laque translucide, polis et dont l'opération est renouvelée jusqu'à ce que la surface ressemble à une peau de poire nashi).
- Le phoenix et le paulownia sont réalisés d'après la technique du Taka-maki-e (technique de haut-relief, consistant à mélanger la laque à un agent épaississant (le plus souvent le charbon de bois), de dessiner le motif et de le recouvrir de poudre d'or ou d'argent. Une fois sec, le polir, en respectant les épaisseurs qui donneront l'effet de relief).
- Les fleurs embellissant le bas du corps sont réalisées d'après la technique du Raden, nacre en japonais. Le revêtement intérieur de divers coquillages tels que des limules, des huitres perlières, des tritons, des ormeaux, est détaché en fines lamelles. Celles-ci sont alors coupées en petits morceaux qui sont ensuite enrobés d'urushi afin de les maintenir en place. Le tout est alors poli afin d'obtenir un fini parfait.
- le lierre noir que l'on aperçoit au centre du stylo est en fait la queue du phoenix, façon arabesque. Réalisée en Togi-dashi d'argent. Des particules d'argent plus épaisses que la poudre sont saupoudrées sur de l'urushi noir, ce qui au premier abord nous apparait comme du noir est en fait de l'argent de couleur plus sombre.
- Le bloc section est superbement travaillé : Hira maki-e pour la poudre d'or éparpillée à l'aide de cylindres de bambou de très petit diamètre.

Votre stylo plume est équipé d'une plume en or 14 carats, dont les courbes et la souplesse ne sont plus à vanter. Le système de remplissage est à cartouche ou convertor.
La marque Nakaya est l'une des très rares au monde à proposer des stylos-plume uniques, s'adaptant parfaitement aux attentes et aux habitudes d'écriture de clients passionnés ; le slogan de Nakaya " For your hand only " exprime très bien cette spécificité.


* L'origine du mythe vient de l'Egypte, plus précisément de la cité d'Héliopolis. A l'époque était vénéré le Benu, un oiseau semblable au héron, associé au dieu solaire Râ. Le Benu fut le premier être à sortir de l'Océan primordial, il se retrouva perché sur le premier morceau de terre, une toute petite île. Le temps se déclencha à son premier cri. Depuis ce jour, le Benu accompagne également les morts dans l'Au-delà jusqu'à Osiris.
C'est au Vème siècle avant JC que le grec Hérodote rapporte, d'Héliopolis, la légende du Benu sous le nom de phénix, qui signifie rouge en grec.
D'autres symboles viendront s'ajouter au fil du temps. Chez les romains, le phénix était le symbole de la force vitale éternelle de l'Empire. Certaines pièces de monnaies étaient d'ailleurs frappées à son effigie.
Au Moyen Age, il est l'un des emblèmes du Christ, mort puis ressuscité.

Plus d’information

Longueur (en mm)
162
Diamètre (en mm)
15