Archives

Mon panier

Shinobu Noir

Disponibilité: En rupture de stock
2 050,00 €

* Champs requis

Details

LE CONVERTOR, L'ADAPTATEUR AINSI QUE LES CARTOUCHES SONT OFFERTS - FRAIS D'ENVOI OFFERTS. Délai de livraison : 6 mois environ.

Chinkin : cette technique de dorure, dérivée de l'hakue et importée de Chine au Xème siècle, alors appelée "Soukin", s'apparente plus à la gravure qu'à la peinture.
Elle consiste à graver le dessin en bas-relief dans une couche de laque urushi, à l'aide d'un ciseau fin, polir soigneusement pour éliminer les débris et obtenir une surface lisse. L'artiste applique ensuite une feuille d'or ou d'argent sur le dessin en creux. Après séchage, il suffit de polir l'objet avec une feuille de papier de riz pour éliminer la dorure superflue et protéger le tout avec une laque de finition.
La gravure Chinkin peut être colorée de pigments mais ceci est beaucoup moins courant.
" Chin " signifie " graver, enfoncer, "Shinobu" signifie Fougère.

Le savoir-faire du Chinkin figure parmi les plus difficiles techniques de maki-e et demande de nombreuses qualités aux artistes expérimentés : concentration mentale et visuelle, patience, précision extrême, et délicatesse.

Réalisé sur la base d'un plume de la collection Cigar Portable (sans agrafe), en ébonite. Ce modèle est particulièrement intéressant quant à la douceur de son toucher et au contraste de luminosité de la couleur noire.
Après avoir gravé le motif "Fougère" sur le fond en laque urushi noire brillante, une couche de laque de charbon de bois, appelée Sumiko, est appliquée en finition. Le Sumiko donne à la pièce une certaine matité, qui rehausse la gravure.

Votre stylo plume est équipé d'une plume en or 14 carats, dont les courbes et la souplesse ne sont plus à vanter. Le système de remplissage est à cartouche ou convertor.
La marque Nakaya est l'une des très rares au monde à proposer des stylos-plume uniques, s'adaptant parfaitement aux attentes et aux habitudes d'écriture de clients passionnés ; le slogan de Nakaya " For your hand only " exprime très bien cette spécificité.


* La laque utilisée au Japon se nomme Urushi. Elle provient de la résine d'un arbre appartenant, comme l'hévéa, à la familles des sumacs : Rhus Verniciflua ou, plus couramment, arbre Urushi, Vernis du Japon ou Arbre à laque.

* Le mot français "laque" provient de l'hindoustani Lakh, ce qui explique vraisemblablement que nous identifions à ce mot la laque indienne Coromandel et beaucoup moins à la laque extrême-orientale de type sumac.

Plus d’information

Longueur (en mm)
150
Diamètre (en mm)
15