Archives

Mon panier

Tradition Origami Poisson rouge

Disponibilité: En rupture de stock
370,00 €

Details

Commercialisé fin 2009, les décors de la collection "Tradition" font référence à l'origami*, l'art ancestral japonais du pliage de papier.
Sur un fond de laque urushi noire, des poissons rouges en origami (en laque rouge, or et argent) décorent le corps et le capuchon du stylo, au milieu de volutes d'eau stylisées, attributs plaqués or.

Sur une base en ébonite recouverte de laque naturelle urushi, peints à la main et au pochoir, équipé d'une plume en or jaune 14 carats Moyenne, système de remplissage mixte, cartouche ou convertor (non fourni).
La collection Tradition en ébonite est très légère en poids et l'entrée de gamme en tarification.

En excellent état, livré Sans son écrin d'origine.

* Le mot origami vient du japonais "oru" qui signifie plier et "kami" qui signifie papier.
Une des représentations d'origami les plus célèbres est la grue du Japon, symbole de paix. Une légende dit même : Quiconque plie mille grues de papier verra son vœu exaucé.
L'origami est né avec le papier, en Chine, 1 siècle avant J.C. Cet art a traversé les siècles tout d'abord oralement (cela explique pourquoi seuls les modèles simples ont perduré) jusqu'en 1797 où le premier modèle a été mis sur papier : "Comment plier un millier de grues".
L'un des maîtres dans le pliage est sans nul doute Akira Yoshizawa, père de l'origami moderne. On lui doit entre autre, en plus du nombre considérable de modèles qu'il a créés de toute pièce, le système de lignes et de flèches qui est utilisé pour décrire les modèles actuels. Akira Yoshizawa, qui a commencé l'origami dans les années 30, est une véritable légende vivante au Japon.
L'origami moderne attire des amateurs du monde entier, avec des conceptions toujours plus complexes et de nouvelles techniques : le pliage humide ou wet folding (voir Techniques d'origami), qui permet au produit fini de mieux conserver sa forme, ou encore les constructions d'origami modulaire (ou kusudama), dans lesquelles plusieurs pièces sont assemblées pour former un tout décoratif.


L'urushi, une laque naturelle tirée du Rhus Vernicifera, "l'arbre à laque",est une essence présente dans le sud-est asiatique, une émulsion aux reflets ambre que les générations successives des peuples d'extrême-orient ont appris à purifier de toutes les poussières végétales, à assouplir et à rendre plus brillante encore avant de la colorer.
La complexité de l'exploitation explique la rareté et la valeur du produit.

Plus d’information

Longueur (en mm)
142
Diamètre (en mm)
14