Archives

Mon panier

Discovery 2 Vert

Disponibilité: En rupture de stock
1 000,00 €

Details

Stylos à plume "Oldwin" à deux têtes, le Discovery 2 est un cachotier.
Fermé, il a l'allure sobre et droite des longs plumes Waterman des années 1920. En dévissant le capuchon, vous aurez en main un plume de très belle taille, avec le pas de vis situé à la base de la plume, comme toutes les collections de la marque. Et puis, vous dévisserez le corps du stylo plume, qui est en fait une chatelaine. Vous découvrirez ainsi une deuxième section de plume à l'autre extrémité du corps.

Exemplaire unique en celluloïd vert Empire, veiné de noir, de fabrication française entièrement usiné et tourné à la main.
Chaque extrémité est habillée d'une pastille en celluloïd de couleur ivoire. L'agrafe est en bronze plaqué or jaune, les 4 bagues sont en métal plaqué or.

Les plumes du Discovery 2 sont d'une grande douceur, plumes allemandes n° 7 Moyenne et Fine en or jaune 18 carats. Le remplissage se fera uniquement par cartouches.


* Celluloïd : matière végétale réalisée à partir de la gélification du nitrate de cellulose et du camphre. Inventée par l'anglais Alexander Parkes en 1865. Elle est considérée comme la toute première matière plastique artificielle dont l'origine remonte à 1856. Sa composition a été petit à petit améliorée pour la rendre finalement facile à modeler et à produire.
Alexander Parkes et Daniel Spill avaient déjà étudié le camphre dans leurs premières expériences, mais ce sont les frère Hyatt qui ont reconnu sa vraie utilité et son rôle dans la création du celluloïd à partir du nitrate de cellulose. Isaiah Hyatt commercialisa ce nouveau produit sous le nom de Celluloïd en 1872.



Oldwin est la marque que déposa Boris MORA, père d'André MORA en s'installant à Paris, rue Charlot en 1930.
Emmigré russe, quittant la Russie des tsars déchus, Boris Mora se passionne pour la bijouterie et suivra une formation de joaillier.
Son manque de discernement des couleurs, problématique en joaillerie, le poussera à s'orienter vers la papeterie de gros.
C'est à cette époque que naît la société Mora, et la marque dédiée à cet univers : Oldwin.
Pourquoi un nom à consonnance anglo-saxonne ? C'était la tendance de l'époque ; la fabrication est française, essentiellement développée dans le Jura.
Boris Mora sillonera le pays en vendant ses stylos et pièces détachées pour stylos anciens. Tous les vendeurs de stylos savaient réparer eux-mêmes les objets qu'ils proposaient, dans leurs ateliers.
Pendant 30 ans, Boris développera la marque Oldwin en présentant une centaine de modèles de stylos plumes, billes et portemines.
L'arrivée du stylo à bille l'obligera à arrêter la marque.
De la rue Dauphine à la rue Séguier, depuis 1991 installé rue de Tournon, André MORA a pris la relève de son père en 1978.

Passionné d'écriture, fidèle aux techniques artisanales héritées de son père et peaufinées au contact de restaurateurs réputés de Paris, associant les nouvelles technologies, André Mora reprendra avec brio la marque Oldwin en créant un nouveau modèle : Le Classic. Décliné en ébonite, celluloïd ou résine, en argent massif ou or massif, ce modèle aux embouts ovales est un incontournable de la marque.

Plus d’information

Longueur (en mm)
180
Diamètre (en mm)
17