Archives

Mon panier

Paragon Arco ancien RB

Disponibilité: En rupture de stock
290,00 €

Details

Ancienne version rollerball de la collection "Arte Italiana", collection emblématique de la marque italienne, en hommage au modèle original à 12 facettes dessiné par Armando Simoni au début des années 1930. Plus petit en taille et en diamètre que le modèle actuel. Sa ligne évoque une colonne "Dorique".

En celluloïd ambre aux reflets chatoyants et aux attributs plaqués or. Le clip en forme d'arche conserve une roulette, les embouts sont légèrement coniques.
La bague du capuchon, à facettes, porte en gravure un motif de grecques cher à la marque bolognaise. Capuchon vissant.

Bloc section en celluloïd ambre, changement de la recharge roller en dévissant l'extrémité du corps.

En excellent état, livré SANS son écrin d'origine.


Officine Meccaniche Armando Simoni : la marque Omas est en fait un sigle qui fut déposé à Bologne en 1925 par un horloger de 28 ans. Spécialiste en pièces détachées de précision, Armando Simoni avait fini par fabriquer des pièces destinées à la réparation des stylos existants, et il en vint tout naturellement à fabriquer des stylos à plume pour d'autres marques italiennes (Nettuno, Zerollo, Ercolessi, Edelweiss). Le premier stylo à plume griffé Omas vit le jour en 1927 : il était destiné aux médecins et intégrait un thermomètre.
Dès l'origine, Omas visa un marché haut de gamme et des clients exigeants autant que raffinés. Dans les années qui suivirent, Simoni créa des porte-stylo de bureau et un stylo à plumes interchangeables. Il mécanisa son usine et investit dans de larges stocks de celluloïd.
En 1932, Omas créa son grand classique, l'Extra, un magnifique stylo en celluloïd qui connut un grand succès dans un pays largement sous-équipé en stylos à plume. En 1936, Omas lança son chef-d'oeuvre, le Lucens, stylo partiellement transparent et doté d'un système à remplissage par piston.
Armando Simoni avait l'esprit très inventif : pendant la guerre, il créa un alliage spécial, le Permanio, qui permit de pallier le manque d'or. En 1948, il lança le 361 muni d'une plume capotée rotative qui, suivant sa position, devenait souple ou rigide...
Armando Simoni est mort en 1958, mais sa fille, Raffaella Malaguti a repris le flambeau d'une marque qui n'a jamais dévié d'un pouce par rapport à l'état d'esprit de son fondateur.
La marque Omas a été reprise par le groupe L.V.M.H. en 2002 puis à nouveau cédée à un groupe de luxe étranger.

Plus d’information

Longueur (en mm)
143
Diamètre (en mm)
15,3