Archives

Mon panier

Al Aqsa

Disponibilité: En rupture de stock
2 500,00 €

Details

Cette série limitée intègre la collection "Mystics Pens" dédiée aux religions du monde, troisième exemplaire de la collection présentant la religion islamique. Malgré le nom al-Aqsa*, le stylo plume est la représentation du Dôme du Rocher*, où l'on retrouve les influences byzantines et perses sassanides qui sont les deux grandes sources d'inspiration de l'art islamique.

En résine végétale déclinant différentes nuances de bleus, sa forme est octogonale et ses attributs plaqués or.

Toutes les facettes du stylo plume reprennent l'aspect du décor de mosaïques qui orne plus de 1200 m2 de surface du mur d'enceinte, mosaïques omeyyades formant un ensemble unique au monde, avec une profusion de rinceaux d’acanthe et divers motifs végétaux réalistes ou stylisés, puisque la loi musulmane interdit la représentation d’êtres vivants. Véritablement magnifique !
Le capuchon vissant est orné de la reproduction du dôme du sanctuaire, recouvert, depuis 1965, de feuilles d'or. L'agrafe majestueuse, enveloppe une pierre semi précieuse de couleur grise, rappelant le Rocher sacré, qui, selon la tradition arabe, abriterait l'empreinte du pied du Prophète Mahomet lors de son élan vers le ciel. Le Rocher Sacré, appelé aussi Even Ha-Shathiyah, Rocher de la Fondation, est identifié par la tradition et l’histoire comme l’endroit où Abraham offre Isaac en sacrifice sur le Mont Moriah. Il serait aussi l’autel que le roi David prépare pour Dieu. Il serait encore l’emplacement du Mont de Salomon. Il serait enfin le Saint des Saints situé dans le Temple.

Système de remplissage : Power filler, piston à tige caractéristique de la marque Visconti, à tirer en dévissant l'extrémité du corps.
Equipé d'une plume bicolore en palladium 24 carats.

La numération de la série limitée Al Aqsa est limitée au nombre 691, année d'achèvement de la construction du Dôme du Rocher.


* La mosquée Al-Aqsa a été construite au septième siècle à Jérusalem et est le troisième lieu saint de l'islam, après la Mecque et Médine. Elle fait partie, avec le Dôme du Rocher, sanctuaire, d'un ensemble de bâtiments religieux construit sur l'esplanade des Mosquées. C'est la plus grande mosquée de Jérusalem avec cinq mille personnes, construite sous forme de quadrilatère entourée de murs ce qui lui confère un charme tout à fait particulier.

* Le Dôme du Rocher a été construit par le calife omeyyade Abd al-Malik en 691 – 692. Il est situé sur la grande « esplanade sacrée », le harâm al-sharif, en face de la Mosquée Al-Aqsa, « la lointaine », la plus ancienne mosquée que l’on connaisse. Cette esplanade fait 280 mètres sur 490 : elle correspond à peu près à l’esplanade du Temple de Salomon, détruit en 70 par le futur empereur romain Titus.
Le Dôme du Rocher a un plan très particulier, octogonal, autour d’un rocher, appelé le Rocher de la Fondation, affleurement le plus élevé du Mont. Le dôme est porté par une arcade circulaire s’appuyant sur quatre piliers et douze colonnes. Le monument s’articule ensuite autour d’un double déambulatoire, ce qui peut paraître curieux étant donné que la déambulation ne fait pas partie des pratiques de dévotion musulmanes. On reconnaît en fait des héritages architecturaux byzantins : le Dôme du Rocher fait penser à l’Eglise du Saint-Sépulcre. De même, le décor intérieur a probablement été réalisé par des artisans chrétiens ou récemment convertis à l’islam, car ces mosaïques se rapprochent de celles que l’on trouve par exemple dans l’église de la Nativité de Bethléem. Les techniques de construction, enfin, empruntent à celles de Rome, mais aussi à celles de l’Empire sassanide. Quatre portes, orientées vers les quatre points cardinaux, percent les murs. Enfin, le dôme, haut de 25 mètres pour un diamètre de 20 mètres, est visible de partout dans la ville. Il est recouvert d’un alliage d’or, même si certains chroniqueurs médiévaux ont prétendu qu’il avait été un temps recouvert d’or pur. Le décor extérieur (céramiques polychromes) est ottoman : il a été refait par Soliman le Magnifique en 1545, et restauré dans les années 1960. Le décor intérieur – murs recouverts d’un plaquage de marbre, fenêtres ornées de vitraux, plafonds en plâtre doré – est plus authentique.

Plus d’information

Longueur (en mm)
149
Diamètre (en mm)
18